Étiquettes

, , , , , ,

La foi, la force et la faiblesse de l’homme à la fois, l’esprit ouvert est également une force à prendre au sérieux, cela ne vous empêche de croire en Dieu qu’en cas de fanatisme. Mais l’amour de Dieu est plus fort que le fanatisme.

A Sefer Torah, the traditional form of the Heb...

Image via Wikipedia

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

JEAN 3:16

Ce fameux verset parle de son amour, un amour divinisé par l’homme, mais cela est vrai si Dieu est créé par l’homme pour remplir un rôle, sinon cela représente son amour divin. Jésus-Christ est venu pour subir notre souffrance, que nous ayons la paix et l’amour du Seigneur.

Malgré ma foi, je pense que Dieu nous aime et ignore si quelqu’un est chrétien, juif, musulman ou d’autres religions, l’importance est de l’aimer comme il nous aime sans préjugés. Mais l’amour pour son prochain signifie qu’il faut respecter les autres, mais l’homme en a du mal à le faire.

V11p133004 Torah

Image via Wikipedia

J’ai lu certains versets de la Torah et du Coran, il s’agit du même message d’amour adressé à l’humanité, mais le fanatisme, surtout parmi les baptistes américains, est dangereux et nous courons tous un risque de tomber dans un piège de certains textes sans garder l’esprit ouvert.

Dieu nous aime, j’en suis convaincue, mais qui est Dieu ? Est-il un produit de nos besoins ? Est-ce que l’humanité a créé un Dieu pour pouvoir s’aimer ? C’est peut-être le cas, donc si Voltaire en avait raison.

Voltaire, one of the leading figures of the En...
Image via Wikipedia

« Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer. »

Voltaire 

L’homme s’y met à douter, même s’il sait que c’est lui qui a créé Dieu. C’est peut-être Dieu qui préfère laisser l’homme croire qu’il ait été créé par l’homme. De toute façon l’humanité dépend de la présence de Dieu, malgré le manque de foi dans notre société.

 

 

 

Je crois en lui, celui qui m’a donné son amour, celui qu’on a nommé Dieu, mais mon amour pour lui n’est qu’un morceau comparé à celui de Dieu.

Maria Thunholm

Quiconque peut en avoir un doute, ce n’est pas un péché, mais l’amour de Dieu est peut-être imaginaire, malgré cela il nous est très utile dans la vie quotidienne. Le Seigneur est l’ultime symbole de l’amour pour les chrétiens, même pour les non-croyants, mais pour ceux qui ne croient pas en lui, lequel est leur symbole de l’amour ?

Maria Thunholm

Paris, mardi 8 novembre 2011

Publicités