Mots-clefs

, , , ,

Platon Aristote

Image via Wikipedia

Si Aristote en a raison, l’âme est eau qui se meut en cercle, mais si le mouvement corporel est vers terre, elle est terre. Mais selon Platon l’âme est feu, toujours en mouvement, mais l’âme-harmonie signifie une combinaison corps-âme. Mais une harmonie est un mélange de parties, c’est donc impossible pour une harmonie d’être une. Bah, je trouve que le raisonnement d’Aristote est bien compliqué, mais que c’est intéressant à lire.

Ben, une âme, a-t-elle vraiment besoin d’un corps pour exister ? Peut-être bien, mais si le corps ne peut pas se mouvoir sans âme, comment peut une âme se mouvoir sans corps ? Surtout en cercle, mais l’âme est un sujet si diffus, mais que c’est intéressant. Mais si mon âme se meut en cercle, pourquoi ne suis-je pas victime d’un vertige éternel ? « De l’âme » me fait vraiment réfléchir, un texte plus ancien que la Sainte Bible, mais il faut se rendre compte de l’ancienne culture grecque pour mettre le texte dans le bon contexte.

Mais l’âme, est-elle celle qui se meut dans le corps comme elle veut ? Mais si le corps a besoin de l’âme pour se mouvoir, comment peut l’âme se mouvoir en cercle, quand le corps d’un être humain a ses propres fonctions, il ne peut ni voler, ni se mouvoir à l’eau comme un poisson, mais pourtant l’ancêtre de l’homme exista dans l’océan préhistorique.

Mais l’âme est peut-être là, vos âmes s’envolent en quittant vos corps pour se chercher un nouvel hôte quand vos corps trouvent la mort, c’est peut-être comme ça.

Mon âme est libre, mais mon corps a besoin de la présence de l’âme…

Est-ce que vous trouvez ceci compliqué ? Moi aussi, mais que c’est intéressant !!!

Publicités