Étiquettes

, , , , ,

« Je pense, donc j’existe« , est-il suffisant de penser pour exister ?

Mais si vous êtes seul (e) dans la forêt et personne ne sait que vous êtes là, existez-vous ? Au regard des autres, s’ils ne vous voient pas, est-il possible d’exister ?

Le regard de la société humaine est une affirmation de votre existence, mais si vous disparaissez, cessez-vous d’exister ? Bien sûr que nous, s’il s’agit d’un retrait temporaire, mais si vous mourez, votre corps meurt, mais votre âme existera-t-elle ? Mais même l’âme a besoin d’une affirmation pour exister, sinon elle n’en est rien.

Mais l’aliénation qu’on peut trouver dans les grandes villes, comme Paris, Londres, New York et autres métropoles, celle-là vous éloigne de la société et la solitude est affreuse quand on est entouré des millions de personnes. Un alentour vif, mais l’autre aspect est bel et bien la solitude pour de millions de personnes, c’est comme elles n’y existaient pas.

Être seul (e) peut être bien, si la personne l’a choisi, mais si c’est la société qui a oublié cette personne, il s’agisse d’une vie en solitude que sera bien dure pour la personne concernant.

Une personne qui est seule et si son existence est inconnue pour la société, ou le groupe, elle n’existe pas au regard des autres, même si elle est belle et bien vivante.

Publicités