Étiquettes

, , , , ,

Être chrétien est pour moi d’aimer son prochain, son voisin et surtout de respecter les gens à l’alentour, il n’y a que la question d’amour du Seigneur. Mais l’homme en a divisé l’église, qui est une forme de signe de faiblesse humaine, Dieu y reste le plus fort, mais d’y croire en lui, s’agit-t-il d’un véritable besoin pour l’homme de justifier ses actes ou bien, d’autres choses ?

Ben, être chrétien est surtout de le démontrer dans la vie du quotidien, mais je suppose que cela concerne également les autres religions, je n’y ai aucun préjugé, je respecte un musulman, un juif ou un bouddhiste. Même si je ne crois pas en Islam, je respecte cette religion, pour l’amour de Dieu, je devrai continuer de le faire.

Bien sûr que je crois en miracles, je ne sais pas sous quelles formes ils s’apparaissent, mais à chacun son miracle, Dieu nous rend les épreuves que nous puissions surmonter et un miracle peut être banal pour les proches, mais pour la personne concernant celui-là peut être énorme, une expérience hors commun. Dieu m’a rendue une épreuve que j’ai dû surmonter, je l’ai fait, mais j’ai encore la moitié de ma vie à vivre.

Que Jésus a fait pour nous est énorme, une chose extraordinaire, même si vous n’êtes pas croyant; la sacrifice était nécessaire pour nous sauver du péché, mais l’homme l’a crucifié, qui fut une nécessité.

Ils forcèrent à porter la croix de Jésus un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène, père d’Alexandre et de Rufus; et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne. Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé du myrrhe, mais il ne le prit pas. Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait. C’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent.
L’inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots; Le roi des Juifs.
Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche. Ainsi fut accompli ce que dit l’Ecriture: « Il a été mis au nombre des malfaiteurs. »

Marc 15: 21-28

Que signifie ce verset pour vous ?

C’est symbolique en même temps que c’est historique, le symbole est le véritable amour du Seigneur, il envoya son fils pour nous pardonner, un véritable acte d’amour. Mais nous devrions montrer le même amour pour les autres sans préjugés, Dieu nous a créés par l’amour, il nous aime comme nous sommes.

Publicités