Étiquettes

, , , , ,

ELLE EST MALADE, MAIS PERSONNE NE LE CROIT…

Maria Thunholm

Chapitre 1

Roslagen, Suède,  mardi 31 juillet 2012

Jeanne Michel fut assise au bord de la mer, elle aimait bien la mer Baltique, là où elle était avec ses amis de Stockholm, plus exactement de Roslagen, de Norrtälje. Le vent de l’archipel de Stockholm fut une brise qui caressa ses joues. Mikael Johansson, l’un de ses amis qui lui parla en français avec son accent suédois. « Hein, viens nous rejoindre, on va partir d’un moment à l’autre. »

Jeanne regarda le coucher de soleil, il fut presque minuit cet été, ses derniers jours en Suède avant de rentrer chez elle à Montreuil, mais elle disait quelle vint de Paris, elle regarda Mikael dans ses beaux yeux. « J’arrive, mais laisse-moi regarder le soleil. » Elle regarda les nuages et la mer, un beau tableau.

« Mais oui, vous n’avez pas un soleil à minuit en France. » Mikael sourit et parla lentement à Jeanne en suédois. « J’adore quand tu parles suédois, ton accent est exotique pour nous. »

Jeanne lui regarda dans les yeux et répondit en suédois. « Que penses-tu que nous pensons de ton accent en France ? » Elle rit.

« Qu’il est adorable, n’est-ce pas ? » Un sourire charmant sur ses lèvres, il embrassa légèrement Jeanne, qui répondit sans se rendre compte du faîte.

« Hein, les amoureux, on y rentre. » Marie Nilsson cria fort. « Mais vous voudriez peut-être qu’on parte sans vous. » Les autres rirent et Mats, le grand blond, jeta les déchets dans une poubelle.

Mikael sourit et se tourna vers ses amis. « D’accord, on arrive ! » Puis il regarda Jeanne dans les yeux. « Je t’aime, mais m’aimes-tu ? »

Jeanne mit son doigt sur les lèvres de Mikael. « Chut, je sais que tu m’aimes et tu devrais le savoir, je t’aime aussi, mais il faut que je rentre. »

Mikael vit une morsure sur le pied de Jeanne, une tique qu’il prit et Jeanne regarda la tique. « Une tique, il y en a de tiques ici, mais une cure d’antibiotique et tout ira bien. »

« Je ne m’en inquiète pas, mais il faut partir, les autres nous attendent. » Elle se leva et tint la main de Mikael. Ils regardèrent la vieille Volvo 240 au parking, un stationnement presque vide, une SAAB bleue à l’autre bout. Ils rejoignirent ses amis,

Mats au volant, qui n’avait rien bu sauf son coca cola, il démarra la voiture et quand tous furent assis il sortit du parking. Il roulait à la direction de Täby avec la musique suédoise, Tomas Ledin avec son vieux tube sur l‘été court, sortit à Ekskogen, il s’arrêta devant une maison jaune, en bois, juste une villa traditionnelle à côté des maisons rouges. « Mesdames et messieurs, nous y sommes arrivés. » Il sortit de la voiture et ouvra le coffre pour prendre les sacs, Sofia lui donna un coup de main. Mats suivit Mikael et Jeanne avec son regard. « Dommage, ils s’aiment, mais aussitôt séparés, elle rentre chez elle demain. »

Sofia fut d’accord. « Mais elle reviendra un jour. »

« Mais je déteste de voir mon meilleur ami aussi malheureux… » Mats n’acheva pas sa phrase. Sofia sourit, son regard fut assez clair pour Mats.

Mikael et Jeanne entrèrent dans la maison, ils s’échappèrent au regard des autres, dans la chambre de Mikael ils s’embrassèrent et Jeanne caressa la poitrine de Mikael, ses muscles et son abdomen. Mikael déshabilla Jeanne avec une main légère, sa robe d’été tomba et la musique du groupe suédois KENT au fond, la chanson dit que l’amour attend puis encore une chanson de Tomas Ledin qui dit « Je veux qu’on fasse l’amour cette nuit. ». Jeanne ressentit une chaleur dans son corps, elle souhaitait que ce moment puisse durer, Mikael fut calme et l’embrassa sur ses seins, il glissa son doigt sur ses lèvres, un sourire doux, un regard qui témoigna de son amour de Jeanne. Ils ne surent pas combien de temps qu’ils firent l’amour cette dernière nuit ensemble, mais ils s’endormirent dans ses bras et c’était la première fois qu’ils firent l’amour.

Les autres s’endormirent sauf Mats qui regarda un film de Sergio Leone, pour une poignée de dollar, il n’arriva pas à dormir, mais juste avant la fin du film il s’endormit.

Publicités