Mots-clés

, , , , , ,

Vivre en couple, s’aimer, rien n’est aussi facile, puis comment accepter les défauts de son compagnon ou sa compagne ?


J’ai mes défauts, qui est normal, lesquels que mon compagnon devrait accepter, qu’il fait, mais pas sans m’insulter. Il dit qu’il veut partir, puis il y reste. Il se gîte chez moi, je n’en sais rien. Je l’aime avec ses défauts, mais je ne peux guère les tolérer, car il m’agace avec ses commandes, je suis une artiste, peintre, photographe, comédienne et auteure (probablement), car un éditeur veut publier l’un de mes livres. Il n’accepte même pas ma véritable nature, il ne m’accepte que d’être à lui. Mais je voulais relever ce qui peut troubler un couple, pas plaindre.

La perfection n’existe pas, par contre il faut un minimum des intérêts communs pour pouvoir vivre ensemble. Un couple ne pourra jamais tout partager, il s’agit quand même de deux individus. On a tous et toutes ses difficultés dans la vie, mais la solidarité devrait se manifester entre deux amoureux.

Bien, je ne le haie pas, mais comment lui faire comprendre que j’ai besoin de m’exprimer par l’art, car je vais reprendre ma peinture d’ici un mois. Je ne le fais pas pour les autres, c’est d’abord pour moi. Il aime le marché des montres, un passionné des montres, tant mieux, çà ne me dérange pas. Il y a peu de choses communes entre nous, sauf notre amour de nos oiseaux. Une relation amoureuse qui me trouble, je souhaite y être seule pour le moment.

Ce que j’ai à dire est tout simplement qu’il faut accepter le faîte que l’autre est un individu avec ses propres intérêts, il y a d’autres intérêts que les vôtres.

Publicités