Étiquettes

, , , ,

Bien, je devrais me rendre à un lieu de Belleville, haut de Belleville à Paris, où la photo est prise.

Il fut sombre et dans la cour trouvais-je ce vélo, placé vers la fenêtre, j’avais mon appareil photo, un reflex, dans mes deux mains et appuyais sur le déclencheur en sachant qu’il n’était pas prêt à photographier dans l’ombre, car j’avais laissé mon trépied à la maison.

Mais la vie me semble être comme la photographie, sombre avec la lumière d’un côté et le noir d’un autre. Bien, le noir n’existe pas, car il s’agit d’un manque de lumière, mais dans la vie l’on ignore.

La vie étant dure me joue de l’inquiétude et de l’anxiété, surtout parce que je suis déléguée du personnel, la perte d’un gros contrat nous a mis en péril. Mais nous pourrons créer des autres postes, j’ai à savourer le moment, mais je m’inquiète pour les autres.

Pourtant j’ai envie de faire d’autres choses, tout en voyageant. J’envie de découvrir d’autres cultures du monde. Si quelqu’un me propose un poste, un sérieux, je pourrais partir. Pourquoi pas à l’autre bout du monde…

Publicités