Mots-clefs

, , , , ,

Il n’y a rien que l’amour, que l’espoir

et mon bien-aimé, tu y es, plein de désespoir

errant dans ta vie, dans tes rêves

étincelante extase, un moment bousculant.

Qu’ai-je à te dire ? Qu’ai-je à faire ?

Il faudrait en parler, de l’angoisse à la joie,

un moment de joie, un moment de tristesse

mais non, rien n’est parfait dans la vie.

Il s’est pendu, rendu à la mort, mon cher ami,

il me manque, je t’aie perdu, tout comme lui,

ça aurait pu être le mieux, le meilleur pour nous,

mais me voilà, nous y sommes toujours.

Est-ce que tu m’aimes, malgré tes insultes ?

Il me le semble, tu n’y pars que d’aller faire tes démarches,

auxquelles j’ignore, auxquelles je refuse de voir,

je t’aime, mais y vivre avec toi, oublie çà…

Publicités