Mots-clefs

, , , , , ,

Je suis face à un dilemme, ainsi grave, une amie à moi, assez proche, parle mal de ma mère, qui est loin d’être parfaite, comme nous tous. Mais comment me positionner si mon amie m’impose dans leur dispute ?

La réponse est normalement simple, mais je n’ai que de leurs paroles et j’avoue que je vois souvent mon amie que je contacte de moins en moins à cause de ses insultes subtiles sur son site Facebook, ses statuts insultant ma mère, je le sais. En fait, elle doit ma mère une somme de 2000 skr (Couronne suédoise) qui devrait être environs 190€. Ma mère est retraitée et n’a aucun salaire, je sais que mon amie a de soucis de santé et d’économie, qu’elle ne va pas bien. Par contre je commence à en avoir assez, si mon amie m’oblige de choisir un camp, elle devrait déjà savoir que mon choix est tellement simple, ma mère est celle qui a donné naissance à moi, c’est grâce à elle et à mon père que j’y suis, sans leur amour je n’y étais jamais…

Et ma mère a dit que je peignais avant de marcher, pas comme dans la chanson d’ABBA, Agnetha chantait avant de marcher… Et je suis si heureuse, vous pouvez le voir dans mes images…

De toute façon mon amie, elle doit impérativement payer sa dette envers ma mère, il s’agit d’une question de principe et de confiance. Je n’ai confiance en elle qu’en cas d’un véritable acte de respect envers ma mère. Je ne la détesterai jamais, mais elle coure un risque à perdre mon amitié. En fait, elle le court déjà…

Quant à ma mère, je sais bien qu’elle est un être humain avec ses défauts, mais peu importent ses défauts, je suis de sa chair, sa progéniture. Nos personnalités sont tellement différentes, mais nous nous aimons, l’une l’autre, mère-fille… Je suis plus comme ma grand-mère paternelle, décédée l’année dernière, curieuse de la nature, j’envie de découvrir des nouvelles cultures, de me battre pour la juste cause… Quant à ma mère, elle se contente de faire son tricot et gagner un peu d’argent par là, aller jouer au bingo est sa vie sociale, parler avec ses amis, la plupart sont des femmes, l’une d’elles n’accepte pas que j’habite en France où j’ai ma vie à moi. De toute façon je ne suis pas une copie de ma mère, je ressemble plus à ma grand-mère paternelle, côté franco-italien… J’aime ma mère, je l’aimerai toujours !

Par contre je sais qu’il y a bien des cas loin d’une mère bien-aimée, une mère qui ne veut rien savoir sur son propre enfant, c’est une réalité, même si c’est rare. Je n’accuse non plus les pères absents, malgré le fait que mon père était absent mes premières années, mais au fait c’était ma mère qui l’a rejeté à ma naissance, elle eut une crise, qui arrive parfois et je ne peux même pas accuser mes parents pour l’absence de mon père, il y a de circonstances qui changent nos vies. J’aime mes parents, aucun d’eux est parfait, et alors ?

Quant à mon amie, elle doit cesser de parler ainsi mal de mère sur son site, un jour je m’en mettrai en colère à cause de ses bêtises publiques, même si elle ne dit jamais le nom de ma mère. Pourtant je donne de petites insinuations à elle, « Facebook est trop simple pour parler ainsi mal de l’autre ! »

Maman, ma chanson la plus belle, c’est toi !

Mamma, la mia canzone la più bella, sei tu !

Publicités