Mots-clés

, , , , ,

Si j’emprunte ce chemin-là,

où irai-je ?

Et  l’autre, il mène à une autre vie,

la lumière attire mon attention,

telle beauté,

attirée par la beauté, divine…

Sur mon chemin trouve-je,

de la haine,

du désespoir,

je t’en prie ; un peu de lumière.

Mais oui, allume le chemin,

car l’homme a besoin de ton amour,

tel qu’il est, comme tu voudras,

rien ne m’empêche d’y croire,

mais l’homme n’y est prêt,

à rien de ta gloire,

à se sacrifier, ou j’ai peut-être tort.

De toute façon ; je vois la lumière !

Maria Thunholm

Paris, samedi 17 août 2013

Publicités