Étiquettes

, , , ,

Quand la tristesse y est,

la douleur en moi,

je me rends compte que lui,

le Père, il m’aime…

… et je l’aime.

 

Pourtant cette douleur,

si profonde,

me fait pleurer,

à nouveau,

et à nouveau…

 

Donc je me retourne vers lui,

notre Père céleste,

pour qu’il me soulage,

que mes larmes ne sont guère en vain…

… que je puisse reprendre le chemin.

 

Maria Thunholm

Mauléon, samedi 8 mars 2014

Publicités