Mots-clefs

, , ,

La solitude me parle, la paix qui revient, de la bêtise humaine, de rester ensemble malgré nous.

Dites-le-moi, dites-moi de lâcher prise, de me méfier de cette bêtise que nous commettons.

S’aimer n’est suffisant que dans nos rêves, que de rêver de l’amour parfait, d’un avenir.

Réciproquer, je n’aurais pu lui réciproquer, car nous sommes tous les deux coupables.

Maria Thunholm, Mauléon, dimanche 15 mars 2015

Publicités