Étiquettes

, , , , , ,

Un texte écrit dans groupe de philosophie. secret.

Un texte écrit dans un groupe de philosophie secret.

Je suis une ancienne membre du parti social-démocrate suédois, ce comportement n’a rien à faire avec le transsexualisme, et c’est ma spécialité.

Un garçon qui souhaite être une princesse pour un jour le fait pour le plaisir, il s’explore d’une manière.

Et si vous êtes transsexuel, et alors ? Si votre enfant est transsexuel, vous n’aimiez plus votre enfant ? Le plus important est le fait que votre enfant se sent bien, n’est-ce pas ?

Un transsexuel est né avec son identité sexuelle, rechercher sur les études médicales concernant « le transsexuel et le cerveau » et vous trouverez que tout se trouve dans le cerveau, un terme médical comme « gender » (genre en anglais) qui signifie l’identité sexuelle du cerveau et cela dépend du niveau des hormones sexuelles pendant la grossesse. Un transsexuel, c’est plus clair chez une personne qui est née femme et devient un homme, l’on y voit clairement l’influence de la testostérone. Donc il n’y a rien que vous pouvez changer si votre enfant est transsexuel. Le cerveau est plus sensible aux influences des hormones comme testostérone et œstrogène pendant le développement, durant la grossesse, que le corps.

Mais je ne peux pas voir que ce garçon est transsexuel, plutôt jouer le rôle du sexe opposé pour un jour et c’est normal. La plupart des enfants prétendent d’être du sexe opposé parfois, juste jouer un rôle.

L’historique :

Il s’agit d’un garçon qui veut être princesse pour la fête de Halloween aux Etats-Unis et son père n’a rien contre ce déguisement pour Halloween, mais il y a tant de gens qui s’en opposaient sur Facebook. Ils parlent des normes de la société, bien distinctives pour un garçon et une fille. La société américaine est comme même conservative, mais je vois un changement d’attitudes envers les transsexuels.

Puis, j’ai fait mes recherches sur Internet à propos le transsexualisme pendant une décennie, je commençais à l’étudier quand j’étudiais la biologie. Bref, je pourrais donner des liens aux universités, mais c’est facile à trouver ces études, par contre l’université d’Harvard est mieux par exemple qu’une université française.

Bref il s’agissait de la philosophie, mais j’étais obligée à parler des études sur l’identité sexuelle. 

http://www.letemps.ch/sciences/2014/05/05/sexe-cerveau-ne-consensus

Publicités