Mots-clefs

, , , , , ,

Pierre Bourdieu a rassemblé ses textes dans un livre « La domination masculine » tout en comparant le mode de vie de l’Ouest avec celui de la Kabylie. Je suis en train de le lire et trouve qu’il a raison qu’il existe une domination masculine, ce n’est pas toujours un mauvais signe, mais les faits réels sont là.

12647006_1249554325061297_1206739073228617459_n

Oui, il y a de changements qui sont en cours dans nos pays de l’Ouest et ailleurs, la femme prend place dans la société et elle se montre capable à gérer la vie de travail avec celle de la maison, en plus le papa poule fait surface. Les rôles sur la femme et l’homme sont en train de changer, et l’homme se sent probablement menacé par la femme forte.

Mais la femme a trouvé une nouvelle place dans la société, les conservatifs cherchent probablement à la remettre en place, c’est-à-dire à la maison. Ce que je trouve très souvent en lisant les journaux suédois est le fait que les hommes menacent les femmes qui osent s’opposer à eux. Puis les hommes refusent de l’admettre. Comment les faire comprendre que la femme a droit à s’exprimer devant l’homme ?

En remontant le temps voit-on la femme soumise l’homme, la femme qui osait s’exprimer et demander d’obtenir ses droits civiques, comme les suffragettes qui se battirent pour le droit de voter, en France celui-là devenait la réalité en 1949, très tardif pour les Françaises. Même si le droit de voter est une réalité, la femme ait dû continuer de se battre pour ses droits civiques, comme le droit à son corps. L’avortement n’est facile à se soumettre que dans certaines campagnes « contre l’avortement », une femme violée qui trouve qu’elle est tombée enceinte ne prendra surtout pas un avortement à la légère. Il faudra avoir une loi qui aide ces femmes-là, qui leur permet d’aller voir un médecin en toute légalité, car avorter illégalement est un énorme risque pour la femme. Même là trouve-t-on comment l’homme veut en décider.

Je ne dis surtout pas que l’homme est méchant, même l’homme peut se trouver dans la situation de la femme, accusé d’être homosexuel et trouver que la conscience du corps prend une autre dimension, soumis les autres hommes, une humiliation en devenant « une femme » pour l’homme. Certes cela a bien changé, mais tout en regardant le mariage pour tous l’on voit qu’il en reste du travail à faire pour que tous les citoyens soient égaux devant la loi.

Certes ceci est juste mes réflexions, mais tout naquit en lisant « La domination masculine » par Pierre Bourdieu.

Maria Thunholm

Publicités