Étiquettes

, , ,

Dans la vie quotidienne a-t-on créé de petits besoins artificiels, même si la glace est bonne et rafraîchissante en l’été, surtout bonne pour la santé mentale, mais en abusant il y a surement un autre impact. Bref, la glace est juste un exemple.

Son mode de vie a quand même un impact dans la vie, il y a de raisons pour avancer dans la vie malgré ses difficultés, il faut espérer que l’avenir sera mieux. L’on a également droit à se sentir faible, être en colère et attristé, mais il faut oser se profiter de la vie. Voir le côté positif dans la vie en étant dans une situation périlleuse est une force. L’on tombe parfois et c’est ainsi, la bonne santé est surement liée à un mode de vie, physiquement et psychologiquement, oser vivre en souriant permet de bien surmonter ses épreuves quotidiennes.

Oui, je vis une vie en ayant tant de difficultés dans ma vie à cause de ma maladie professionnelle, mais je tente de voir le côté positif dans ma vie. Je n’ose même pas baisser mes bras, c’est-à-dire de perdre l’espoir. J’ai quand même un rêve et c’est d’apprendre à jouer du saxophone, je crois il faut l’essayer sans dépenser toute mon économie dedans. Trouver un saxophone à l’occasion est bien suffisant, de toute manière il s’agit juste de mon plaisir et ce serait un médicament pour mon âme.

Mon mode de vie n’est pas le meilleur, mais j’essaie d’équilibrer le plaisir et le besoin, me soigner tout en me faisant plaisir. L’abus n’est jamais bon, l’on peut se soigner trop ou se négliger complètement. Je vous le dis, je parle de mon expérience et les autres en difficulté arrivent souvent à s’en profiter.

Il faut soigner l’âme pour soigner le corps, une âme saine dans un corps sain, qui me rappelle de Mens sana in corpore sano, le proverbe latin.  Psychosomatique, c’est un mot qui décrit ce que j’aimerais dire à vous.

Bonne soirée

Publicités